LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
Adherer à la SGDL Registre Balzac
Formations SGDL bouton5 Proteger
Repertoire des auteursbouton6 Don
bouton7 Massa
  • 1
  • 2
  • 3

Résidence d'écrivain en Mayenne

Lecture en Tête organise sa 11ème résidence d’écriture qui se déroulera en 2021-2022. Basée à Laval et à vocation départementale, elle est ouverte aux écrivains n'ayant pas écrit plus de cinq fictions.  Date de clôture des candidatures :  31 octobre 2020 Lire la suite

Bourse de résidence - BD2020 - Année de la bande dessinée

Ce projet de résidences d’auteurs de bande dessinée en milieu scolaire à l’échelle nationale, est proposé par le ministère de la culturele et le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Date de clôture des candidatures : le 20 septembre 2020. Lire la suite

Colloque international "Penser les arts littéraires"

Organisé les 3 et 4 septembre 2020 à Metz, ce colloque abordera les arts littéraires sous ses formes perfomatives,installations et technologies numériques. Lire la suite

4ème Edition du Prix Henri Jacques Le Même

  La Société française des architectes lance la quatrième édition de son concours d’écriture, Architecture à la lettre — un lieu, un texte. Date de clôture des candidatures : le 26 octore 2020. Lire la suite

Mise à jour des recommandations tarifaires

La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse a voté lors de son Assemblée générale des recommandations tarifaires actualisées pour l'année à venir.Décrouvrez ces tarifs     Lire la suite

CNL : assouplissement des conditions d'octroi d'aides

Afin de renforcer son soutien aux auteurs dans le contexte de la crise sanitaire en cours, le Centre national du livre assouplit, de manière exceptionnelle et temporaire, les conditions d'octroi de certaines de ses aides.  Lire la suite

Les portes ouvertes du CNL

NOUVEAU ! Portes ouvertes du CNL aux auteurs, illustrateurs, traducteursLe premier mardi de chaque mois, de 14h à 18h et sans-rendez-vous,le CNL ouvre ses portes aux auteurs, illustrateurs, traducteurs. Lire la suite

Un nouveau service pour les auteurs de la SGDL

L’Hôtel de Massa est la maison des auteurs.  Pour que vous puissiez en profiter à titre individuel pour une lecture, une dédicace, une rencontre ou un évènement privé, vous avez dorénavant la possibilité de privatiser le Salon Colette. Lire la suite

Batia Baum - Photo  TéléramaNée à Paris sous l’Occupation, Batia Baum contribue, par ses traductions et son enseignement, à faire connaître les chefs-d’œuvre de la littérature yiddish.

Dans son travail de traductrice, il lui arrive parfois de travailler des années sur un texte avant de le proposer à un éditeur.

Batia Baum se confronte autant à la traduction de romans, de théâtre que de poésie.

Parmi les nombreuses traductions qu’elle a publiées figurent Entre les murs du ghetto de Wilno, journal de Yitskhok Rudashevski, L’Antilope, 2016 ; La Nuit sur le vieux marché, pièce de Yitskhok-Leybush Peretz, Bibliothèque Medem, 2016 ; Aquarium vert, prose poétique d’Avrom Sutzkever, Bibliothèque Medem, 2013 ; Le chant du peuple juif assassiné, poème de Yitskhok Katzenelson, Bibliothèque Medem, 2005 et Zulma, 2007, La Haridelle, roman de Mendele Moykher-Sforim, Bibliothèque Medem, 2008, Un bonjour du pays natal, poésie complète de Miryam Ulinover, Bibliothèque Medem, 2003 ; Le Tas, poème de Peretz Markish, revue Caravanes n°7, 2001, Contes d'hiver et d'autres saisons, nouvelles de Alter Kacyzne, Liana Levi, 2000 et Yossik, roman de Joseph Bulow, Phébus, 1996 (prix de traduction Halpérine-Kaminsky découverte de la SGDL).

Batia Baum s’est également consacrée à la traduction de témoignages de première importance concernant l’extermination des Juifs d’Europe, comme Écrits I et II : témoignage d’un Sonderkommando d’Auschwitz, de Zalmen Gradowski, Kimé, 2013 et Archives clandestines du ghetto de Varsovie, Fayard/BDIC, 2007.

Batia Baum a aussi été lauréate de plusieurs prix décernés pour son action en faveur du rayonnement de la culture yiddish (prix Korman, prix Cukierman, prix Léon Skop et Féla Rosenbaum)

 SGDL/22/05/2017

Photo © Télérama

Batia Baum, c’est une vie entière dédiée à la traduction des œuvres du patrimoine littéraire yiddish. C’est une exigence, un talent à la mesure des difficultés d’une entreprise que l’Histoire a rendue urgente et incontournable. C’est aussi une vie dédiée à la transmission du yiddish au travers d’ateliers de traduction suivis avec passion. C’est une générosité sans faille, un dévouement de chaque instant, un désintéressement rare.

C’est la capacité d’œuvrer avec d’autres pour faire découvrir une littérature d’une incroyable richesse, qui vient irriguer notre langue en la bousculant avec truculence et effronterie, en lui faisant réapprendre la souffrance et le rire. Et pour cela, il fallait des qualités exceptionnelles de rigueur et d’inventivité.

Nous sommes donc particulièrement heureux de distinguer le travail de Batia Baum et de reconnaître de la sorte son apport irremplaçable.

Corinna Gepner

0
0
0
s2sdefault