LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Né en 1953 à Port-au-Prince, Dany Laferrière démarre sa carrière dans les années 1970 comme journaliste culturel à Radio Haïti puis à l'hebdomadaire Petit Samedi soir. La situation politique en Haïti, sous le régime de Jean-Claude Duvalier, le contraint à fuir son pays pour Montréal. C’est là qu’il va publier en 1985 son premier roman au titre provocateur, Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer. Installé à Miami au début des années 1990, et s’inspirant d’écrivains américains tels que Henry Miller ou Charles Bukowski, Dany Laferrière compose son "autobiographie américaine", soit une dizaine de romans publiés au Québec, marqués par les souvenirs d’enfance et d’adolescence ainsi que par ses différents séjours en Amérique du Nord. Revenu vivre à Montréal, Dany Laferrière renoue avec la presse écrite (chroniqueur régulier dans La Presse) et l’écriture de scénarios en adaptant plusieurs de ses romans pour le cinéma. En 2009, il obtient le Prix Médicis pour L’Énigme du retour.

En 2013, il est élu à l’Académie française.

Il a notamment publié : Mythologies américaines, anthologie, Grasset, 2016 ; Tout ce qu'on ne te dira pas, Mémoire d'encrier, 2015 ; Journal d'un écrivain en pyjama, Grasset, 2013 ; L’Art presque perdu de ne rien faire, Boréal, 2011 ; J’écris comme je vis, Boréal, 2010 ; Tout bouge autour de moi, Mémoire d'encrier, 2010, puis Grasset 2011 ; L’Énigme du retour, Grasset, 2009 (Prix Médicis 2009) ; Je suis un écrivain japonais, Boréal, 2008 ; Vers le sud, Grasset, 2006 ; Le goût des jeunes filles, Grasset, 2005.

0
0
0
s2sdefault