LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

William CLIFF

Poète belge de langue française, né à Gembloux en 1940, William Cliff a fait ses études de Philosophie et Lettres à Louvain.


Il eut la chance et le mérite d'être découvert par Raymond Queneau qui le publia chez Gallimard. Ce fut immédiatement la consécration pour ce poète écorché vif, désespéré et romantique que l'on compare pour le climat de sexualité exacerbée à Baudelaire, à Verlaine et à Rimbaud. Cliff revendique son homosexualité et pas mal de ses poèmes sont inspirés de ses aventures charnelles, réelles ou fantasmées.

Sur le plan stylistique le poète est très surprenant en raison du recours fréquent aux enjambements et à des rythmes inattendus. Son vocabulaire est parfois cru et ses images dures.


Il a notamment publié :

Poésie et romans

U.S.A. 1976, La Table Ronde, 2010,

Autobiographie suivi de Conrad Detrez, Postface de Jean Claude Pirotte, La Table Ronde 2009,

Épopées, La Table Ronde, 2008,

Immense Existence, Gallimard, 2007

Le Pain quotidien , La Table ronde, 2006 (Grand Prix SGDL de Poésie 2006 pour l'ensemble de l'œuvre , à l'occasion de cette parution)

L'Adolescent, Le Rocher, coll. Anatolia, Monaco 2005,

Passavant la Rochère, Virgile, 2004,

La Dodge, Le Rocher, coll. Anatolia, Monaco, 2004

Le Passager, Le Rocher, coll. Anatolia, Monaco, 2003

Adieu patries, Le Rocher, coll. Anatolia, Monaco, 2001,

Écrasez-le, réédition précédé de Homo sum, Gallimard 2002,

La Sainte Famille, La Table Ronde 2001,

L'état belge, La Table Ronde, 2000,

Traductions :

Jaime Gil de Biedma, Un corps est le meilleur ami de l'homme, Le Rocher, coll. Anatolia,

Gabriel Ferrater, Les Femmes et les Jours, Le Rocher, coll. Anatolia, Monaco 2004.

0
0
0
s2sdefault