LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE


La Société des Gens de Lettres  ouvre un débat sur les politiques de soutien aux auteurs à l'occasion des éléctions municipales. Elle formule des propositions pour améliorer la situation des auteurs et organise une rencontre le 26 février à 9h30.

A l’occasion des prochaines élections municipales, qui se dérouleront le 15 et le 22 mars 2020, la Société des Gens de Lettres entend porter auprès des candidats un certain nombre de propositions de nature à améliorer la situation des auteurs, et à renforcer les politiques municipales de soutien et de développement de la création littéraire.


Elle a transmis à ses membres des propositions afin qu’ils s’en emparent et les portent auprès des candidats aux élections municipales dans les villes où ils résident :


1. Faciliter l’accès au logement pour les auteurs, dans les villes où la pression immobilière tend à les en exclure (cautions, prêts à taux zéro, ….) ;

2. Favoriser les rencontres entre les auteurs et le public en instaurant des dispositifs de soutien municipaux pour rémunérer des auteurs (librairies, salons, bibliothèques, …) ;

3. Développer des résidences d’auteurs dans les structures municipales (musées, bibliothèques, hôpitaux, maisons de retraite…) ;

4. Renforcer la présence des auteurs dans les politiques d’éducation artistique et culturelle en organisant des ateliers d’écriture et des rencontres, rémunérés, avec les auteurs sur le temps périscolaire.


La Société des Gens de Lettres présentera ces propositions le 26 février 2020 à 9h30 lors d’une rencontre « L’Écrivain dans la Cité » qu’elle organise à l’Hôtel de Massa en présence de représentants des candidats à l’élection municipale à Paris. Les candidats pourront présenter leurs propositions en faveur des auteurs résidant à Paris et en matière de politique et d’offre culturelles.

 



0
0
0
s2sdefault