Biographie de Jean Le Boël

Né à Boulogne-sur-Mer, d'un Picard et d'une Limousine, Jean Le Boël s'est nourri de la diversité des paroles. Longtemps, il a dit celle des autres, au théâtre ou comme enseignant. En 1994, il s'est vraiment décidé à écrire. Aujourd'hui il est également directeur littéraire des éditions Henry. Jean Le Boël est fondateur et directeur de publication de la revue Ecrit(s) du Nord.


Il a notamment publié :

Tessons, Ecrit(s) du Nord 1999

Un homme, EDN 2001, (Henry/Ecrits des Forges 2005)

A l'ombre du ciel, éd. Henry 2002, (avec le peintre Jacques Dourlent)

En ville (éd. Henry 2004, (gouaches et encres de Isabelle Clement)

Quand s'ouvre l'horizon, éd. Henry 2006, (avec le peintre Jacques Dourlent)

Sur les pas des écrivains Balade en Pas-de-Calais, collectif, éd. Alexandrines 2006

Le paysage immobile, éd. Henry 2009

Lumière native, éd. Henry, 2009, (avec le peintre Jacques Dourlent).

Quel est "Le paysage immobile" dont nous parle si bien le poète Jean le Boël ? Car il s'agit plutôt de paysages animés, traversés, sans cesse en mouvement, reflets et échos du paysage intérieur qui nous anime, de tout ce qui se marque en nous et sur notre corps : paysage humain. "Nos coeurs en paysages"... "Le corps se pelotonne" sous "nos souffrances, nos maux, nos blessures", "le ventre s'efface et pèse" : nous continuons d'avancer mais tout se marque peu à peu sur nous, en nous, chaque être est un paysage à lui seul, sujet à mille transformations intérieures. Il y a "tu", il y a "nous", il y a "je" : "et moi je souris/la vie vient/à nous". Plusieurs de ces poèmes s'inspirent d'un paysage déjà créé sur toile, gouaches, aquarelles, acryliques, et le recréent à leur tour grâce aux mots du poète. Correspondances : tout est correspondance dans cette poésie. Tout s'adresse à l'autre, mortel comme nous : "comme nous/êtres de clôtures/à l'image pourtant de l'infini".

Il faut avoir beaucoup appris pour pouvoir écrire cela. Jean le Boël est professeur de lettres classiques et de grec. Romans, nouvelles, ouvrages collectifs, revues, poésie : son univers est fait de mots. Il a créé la revue "Ecrits du Nord" "pour permettre l'expression de l'écriture contemporaine en région, mais non régionaliste", devenue aujourd'hui une collection des Editions Henry. Autrefois, il a été moniteur de voile. Est-ce d'avoir eu à lutter contre le vent ou avec le vent qu'il a gardé cette image au fond de lui :"un jour, la vie/le vent glissant sous/le ventre blanc de la mouette" ?

Elle ressurgit, devenue paysage intérieur, à tout jamais immobilisé par la mémoire, et en mouvement pourtant.

Françoise Henry

RETOUR