LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Prix Thyde Monnier La Réparation (Grasset)

  

Colombe Schneck, écrivain et également journaliste. Depuis 2009, elle produit et présente Les liaisons heureuses sur France Inter après avoir été productrice et présentatrice de la quotidienne J’ai mes sources et chroniqueuse dans l’émission le Fou du roi sur la même radio. La Réparation est son cinquième roman.

Pour survivre, aux temps maudits, en Lituanie, sur les « terres de sang » évoquées par l’historien Timothy Snyder, les tantes de Colombe Schneck, Macha et Raya, ont confié leurs très jeunes enfants Salomé et Kalman à leur grand-mère Mary. Bien sûr, dans la logique nazie, ces trois bouches inutiles devaient être éliminées et l’ont été. Un des traits singuliers du crime nazi consiste à avoir insufflé aux survivants la honte d’avoir survécu, et fait de leur survie elle-même une nouvelle épreuve.

C’est par antiphrase qu’il faut lire le titre du « roman-vrai », La Réparation, tiré par la jeune romancière de ce secret familial. Avec les « dommages de guerre » payés par l’Allemagne aux descendants des victimes de la Shoah, il s’agit d’un dérisoire simulacre de réparation de l’irréparable, du pretium doloris chichement compté d’une douleur infinie.

Mais parallèlement à ce retour sur le passé familial, c’est l’Europe d’aujourd’hui, toujours amnésique dans ses profondeurs, dont nous parle La Réparation.

Georges-Olivier Châteaureynaud  (novembre 2012)

0
0
0
s2sdefault