LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Prix Thyde Monnier Je suis la marquise de Carabas (Liana Levi)

Lucile Bordes est née et vit dans le Var. Elle est devenue professeur de français, puis stylisticienne, par goût des textes. Il y a deux ans elle a pris un congé pour écrire à son tour, et transformer une histoire de famille en roman. Aujourd'hui elle mène plusieurs vies, dont celle, grisante, de marquise de Carabas, son premier roman publié chez Liana Levi.

L’histoire du grand théâtre Pitou commence en 1850, lorsqu’un garçon épicier décide de suivre une troupe de saltimbanques. La troupe s’étoffe, traverse la guerre de 1870, affronte le rejet à l’égard des itinérants du spectacle, atteint la célébrité, connaît son apogée avant celle de 14-18, puis son déclin à l’arrivée du cinéma. Avec ce roman qui retrace la quasi-épopée d’un théâtre de marionnettes et de la famille de l’auteur – qui l’a autrefois créé, animé, porté de villes en villages avec la nécessaire foi des missionnaires –, on a le sentiment de passer derrière les rideaux d’une scène, de mettre en quelque sorte le nez dans le moteur de ces spectacles ambitieux, minutieux, engagés, littéralement tenus à bout de bras par quelques passionnés qui y laisseront tour à tour leur peau. Dans ce même mouvement, paradoxalement, on va aussi chercher le rêve, cet autre moteur, derrière une réalité un peu terne, celle d’un vieil homme en fin de vie. C’est subtil, bien construit, tissé de silences riches et tout vibrants de cette fascination un peu frustrée que l’on ressent vis-à-vis des histoires originelles et de leur part enfouies, enfuies, à ressusciter, donc, comme le fait Lucile Bordes avec brio.

Carole Zalberg (novembre 2012)

0
0
0
s2sdefault