LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Né à Paris, Sacha Zilberfarb est titulaire d’une maîtrise sur Kurt Tucholsky et d’un DEA sur Franz Kafka. Il se consacre depuis 1999 à la traduction littéraire. Il a traduit notamment : Helene Deutsch, Les Introuvables. Cas cliniques et autoanalyse, 1918-1930 (Seuil, 2000) ; Helene Deutsch, Les « Comme si » et autres textes (1933-1970) (Seuil, 2007) ; Konrad Fiedler, De l’origine de l’activité artistique (Presses de l’Ecole Normale Supérieure, 2003) ; Konrad Fiedler, Aphorismes (Images modernes, 2004) ; Irene Heidelberger-Leonard, Jean Améry (Actes Sud, 2008) ; Jean Améry, Les Naufragés (Actes Sud, 2010) ; Aby Warburg, Miroirs de faille : à Rome avec Giordano Bruno et Édouard Manet, 1928-29 (L’Écarquillé/Les Presses du réel, 2011). Avec Jörg Stickan, il a traduit, pour les éditions Attila, Le Nazi et le barbier (2010) et Nuit (2012) d’Edgar Hilsenrath, ainsi que Le Livre blanc de Rafael Horzon (2011). Il est par ailleurs membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.

Jörg Stickan, né en Allemagne, vit en France depuis sa majorité. Il a travaillé comme acteur, et exercé de nombreux métiers avant de devenir traducteur.

Pour le théâtre, il a traduit Hanns Eisler, Hans Henny Jahnn, Gerhart Hauptmann, Johann Nestroy, J.M.R. Lenz... Fuck America d’Edgar Hilsenrath est le premier roman qu’il a traduit.

Longtemps occulté en Allemagne parce que trop dérangeant et d'un réalisme impitoyable, Nuit est le premier roman d'Edgar Hilsenrath, auquel on doit les récents succès de librairie Le Nazi et le barbier et Fuck America, autres approches très crues de la Shoah. Une nuit permanente règne sur un ghetto de Transnistrie où un certain Ranek tente de survivre grâce à des arrangements avec les morts et les vivants. Né en 1926, Edgar Hilsenrath a connu les ghettos avant de partir pour New York, et toute son œuvre s'inspire de cette expérience racontée sur le mode satirique

Ses traducteurs ont, comme lui, exercé de multiples activités. Tous deux ont intégré, au fil de leurs travaux, l'esprit de cette prose marquée par une oralité percutante, qu'ils rendent avec une force et un naturel saisissants.

Claire de Oliveira

0
0
0
s2sdefault