LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Christophe Bataille est écrivain et éditeur aux éditions Grasset depuis 1995.

En 1993, il publie son premier roman, Annam aux éditions Arléa et obtient le prix du Premier roman et le Prix des Deux Magots en 1994. Absinthe (Arléa), son deuxième roman, obtient le prix de la Vocation en 1994. Depuis ses romans sont publiés aux éditions Grasset.
Derniers titres parus : Quartier général du bruit, 2006 ; Le rêve de Machiavel, 2008.

L’Elimination est un récit intensément personnel mêlant des fragments de son itinéraire dans l’enfer Khmer rouge et une réflexion sur le travail de cinéaste qu’il a mené par la suite au Cambodge auprès des bourreaux.

Rithy Panh avait treize ans lorsque les Khmers rouges sont entrés dans Phnom Penh. En quelques semaines, il perd toute sa famille, père, mère, sœurs et ses petits neveux et nièces. « Ma chance a été d’être entre deux âges », écrit-il. Le jeune garçon est envoyé de-ci de-là au gré d’ordres incompréhensibles, assigné à des tâches parfois épouvantables comme dans le mouroir de « l’hôpital ». La peur et la famine sont partout, il est confronté à des scènes atroces, frôle la mort, survit grâce à son courage, à sa résistance, à d’infimes miracles, et grâce au souvenir de la dignité de son père et des derniers conseils de sa mère. Sa mémoire charnelle, saturée d’odeurs, de sons, restitue au plus près une expérience inimaginable.

L’écriture permet aussi au cinéaste de revenir sur le documentaire tourné des années après dans le centre de torture et d’extermination S21, ainsi que sur les heures d’entretiens terriblement éprouvantes qu’il a eus avec Duch, le chef de ce centre, durant le procès de ce dernier. Il explique, questionne sa démarche dans cette exploration presque impossible de l’extrême. Aujourd’hui encore, son corps, son esprit, vacillent, nous sommes dans ce corps et cet esprit, nous vacillons avec lui. Rithy Panh a tenu bon, L’Elimination est un livre indispensable, un de ces grands livres-témoins qui interrogent l’humanité dans des profondeurs où peu se sont aventurés.

Pierrette Fleutiaux

           

0
0
0
s2sdefault