LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

D'origine bretonne et malouine, Yveline Feray, après des études supérieures à Nice sous la direction de Georges Duby, devient journaliste et enseignante au Cambodge. A son retour, elle publie son premier roman, La Fête des eaux, (Albin Michel, 1966).

En 1976, les éditions Julliard publient Les Promeneurs-de-nuit, Grand Prix des écrivains de L’Ouest 1976, puis, en 1980, Epopée des bords du chemin, préfacé par Pierre Jakez Hélias.

En 1982-1983, elle effectue un voyage d'études au Viêt-Nam, pays dont elle deviendra spécialiste, pour l'élaboration d'un grand roman historique sur le Viêt-Nam et la Chine du XVe siècle. Dix Mille Printemps paraît aux éditions Julliard en 1989, obtient le prix Asie et sera considéré comme l’ouvrage de référence sur le Viêt-Nam ancien. Il sera réédité en deux volumes dans la collection Picquier/poche en 1996.

En 2000, elle publie un nouveau roman historique, Monsieur le Paresseux, (Robert Laffont) autour d’un grand médecin vietnamien du XVIIIème siècle.

Dix mille Printemps et Monsieur le Paresseux sont traduits en vietnamien et régulièrement réédités au Viêt-Nam.

Yveline Féray est également l’auteur de plusieurs « Contes et légendes d’Asie » aux éditions Philippe Picquier. (Contes d’une grand-mère vietnamienne, Contes d’une grand-mère chinoise, Contes d’une grand-mère cambodgienne, Contes d’une grand-mère tibétaine, Contes d’une grand-mère indienne).

Yveline Féray a littéralement fait siennes les cultures lointaines de l’Asie. Elle est, entre autres, l’auteur de la série remarquable des Contes d’une grand-mère d’Asie : contes d’une grand-mère vietnamienne, chinoise, cambodgienne, tibétaine et indienne…

Son écriture limpide épouse la force et la subtilité des mythes et légendes.  L’oiseau magique reprend un conte tibétain classique, dont bien des éléments se retrouvent dans d’autres cultures. Trois enfants, écartés de l’amour du roi leur père par leurs méchantes tantes, trouveront protection auprès d’un bon et puissant lama. De malheurs en merveilles, au travers de métamorphoses magiques, les enfants suivront avec passion les aventures des trois jeunes héros.

Les somptueuses illustrations d’Anne Romby, partie intégrante de l’œuvre, offrent un univers de beauté et de mystère exceptionnels dans la littérature de jeunesse.

Pierrette Fleutiaux (juin 2011)

0
0
0
s2sdefault