LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Écrivain français, né à Paris en 1918 , Louis-René des Forêts est l'auteur d'une œuvre peu abondante, d'une grande intensité littéraire, largement commentée par la critique.

Après une scolarité secondaire à Bourges, il suit des études de droit et de sciences politiques et commence à faire paraître des chroniques musicales et littéraires. C'est à la fin des années trente qu'il fait la connaissance de Jean de Frotté, qui le met en relation avec Patrice de La Tour du Pin, Michel du Boisberranger et Jean Chauvel. Mobilisé en 1939, de retour chez lui (dans le Berry) en 1940, il s'engagera dans la Résistance. Ses débuts littéraires datent de l'Occupation.

Il se lie d'amitié avec Raymond Queneau et André Frénaud. Après une année de travail avec le jeune éditeur Robert Laffont, il se retire en province. Il publie dans quelques revues : L'Arbalète, Les Lettres nouvelles, La Nouvelle Revue française. En 1953, il revient à Paris et participe chez Gallimard (dont il sera membre du comité de lecture de 1966 à 1983) à la conception de « L'Encyclopédie de la Pléiade », avec Queneau.

Il fonde en 1954 le Comité contre la guerre d'Algérie, avec Dionys Mascolo , Edgar Morin et Robert Antelme.

En 1967, il fonde la revue L'Éphémère, avec Yves Bonnefoy, André du Bouchet, Paul Celan, Jacques Dupin, Michel Leiris et Gaétan Picon. Plusieurs prix lui seront remis dans les années 1980 : prix Maeterlinck à Bruxelles (1988), Grand Prix national des lettres pour l'ensemble de son œuvre (1991) et le Grand Prix de Littérature de la Société des Gens de Lettres pour l'ensemble de son oeuvre (1997).

Louis-René des Forêts est décédé le 30 décembre 2000.

Bibliographie :

  • Pas à pas jusqu'au dernier, Mercure de France, 2001.
  • Ostinato (fragments autobiographiques), Mercure de France, 1997.
  • Face à l'immémorable (fragments), Fata Morgana, 1993.
  • Poèmes de Samuel Wood (poème), L'Ire des Vents, 1987.
  • Le Malheur au Lido (récit), Fata Morgana, 1987.
  • Voies et détours de la fiction (essai), Fata Morgana, 1985.
  • Les Mégères de la mer (poème), Mercure de France, 1967.
  • Un malade en forêt, Gallimard, 1960 (in La Chambre des enfants); Fata Morgana, 1985.
  • La Chambre des enfants (récits), Gallimard, 1960; L'Imaginaire (sans « Un malade en forêt »), 1983.
  • Le Bavard (récit), Gallimard, 1946, L'Imaginaire 1979.
  • Les Mendiants (roman), Gallimard, 1943, « édition définitive », 1986.

0
0
0
s2sdefault