LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Livres imprimés, numériques et audio : les nouvelles pratiques constatées durant le confinement du printemps 2020 pourraient perdurer.

 

La SOFIA, le SNE et la SGDL viennent de publier les résultats d’une édition spéciale du baromètre des usages des livres numériques, des livres audio (numériques ou CD) et des livres imprimés constatés pendant la période du confinement du printemps 2020.

Entre deux éditions habituelles de ce baromètre annuel*, il s’agissait d’étudier l’évolution des comportements pendant cette période si particulière, de mesurer l’apparition de nouveaux lecteurs ou de nouvelles pratiques de lecture et d’interroger la pérennisation de ces résultats.

Cette édition spéciale porte sur la période du confinement du printemps 2020. Elle a été menée en ligne par Médiamétrie, entre le 13 et le 20 octobre 2020.

Elle permet de dégager 3 points forts :

  1. Une augmentation des pratiques de lecture
  2. Une diversification des supports utilisés
  3. Un lectorat numérique qui s’est rajeuni

La lecture de livres a connu, comme les autres médias, des pics d’usage pendant le confinement et figure dans le top 5 des activités médias durant cette période.

  • Pendant la période de confinement, 64% des Français de +de 15 ans ont lu, quotidiennement (25%) ou une à plusieurs fois par semaine (39%) des livres imprimés ou numériques.
    Les lecteurs de livres numériques et les auditeurs de livres audio ont été, sans surprise, particulièrement consommateurs de médias pendant le confinement, nettement plus que les lecteurs de livres imprimés.

 

Une forte progression des lecteurs de livres numériques et d’auditeurs de livres audios numériques pendant le confinement

  • 35 % des Français de +de 15 ans ont déjà lu un livre numérique (+15 points par rapport à janvier 2020 : 25 %)
  • 15 % des Français de +de 15 ans ont déjà écouté un livre audio numérique (+4 points par rapport à janvier 2020 : 11 %)

 

Baromètre confinement 11

 

La moitié des 15/34 ans sont aujourd’hui lecteurs de livres numériques.

 

Une évolution à la hausse des pratiques de lecture.
5% des Français de +de 15ans ont découvert, renouvelé ou diversifié leurs pratiques de lecture pendant le confinement (13% dans les 6 derniers mois)

  • 2% ont découvert ou redécouvert la lecture quel que soit le support (5% sur les 6 derniers mois)
  • 3% ont découvert un ou plusieurs nouveaux supports de lecture (8% sur les 6 derniers mois)

 

Les 8% de lecteurs de plus de 15 ans ayant diversifié leurs pratiques durant les 6 derniers mois précédant l’enquête sont plutôt des hommes de 15 à 24 ans, de CSP+, dans les départements périphériques de la région Ile-de-France et avec déjà une pratique de lecture régulière.

20% des auditeurs de livres audio numériques ont commencé il y a moins de 6 mois. 

 

Près d’un tiers des lecteurs a intensifié sa pratique de lecture pendant le confinement.

Si les lecteurs de livres imprimés ont le plus intensifié cette pratique (24% d’entre eux), les lecteurs de livres numériques (14%) et les auditeurs de livres audios numériques (15%) ont traduit cette intensification par une plus grande propension à l’achat.

 

Barometre confiment 22

 

 

Les catégories les plus lues pendant le confinement sont la littérature (79% des lecteurs), les documents et essais (23%), les bandes dessinées (21%), les livres pratiques (12%) et les ouvrages de sciences humaines et sociales (11%).

20% des lecteurs de livres ont acheté au moins un équipement permettant la lecture pendant le confinement (presque un tiers chez les auditeurs de livres audio physiques ou numériques).

Pendant le confinement :

  • 60% des lecteurs ont acheté au moins un livre.
  • 34% des lecteurs de livres numériques ont effectué au moins un prêt numérique, 19% d'entre eux ayant intensifié (12%) ou découvert (7%) cette pratique pendant le confinement.

Les usagers du prêt numérique sont plutôt des femmes de 35 à 49 ans, CSP-, avec des enfants.

27% des parents ont découvert le livre numérique avec le confinement.

La lecture a permis à près d’un quart des lecteurs de « s’évader » pendant le confinement.
Pendant le confinement, la lecture est restée principalement associée au plaisir (38% des lecteurs), mais elle s’est également révélée utile (33%) ou a constitué un refuge (10%).

 

Ces nouvelles pratiques devraient s’installer dans la durée… 26% des lecteurs de livres (quel que soit le support) pensent que le confinement aura un impact durable sur leurs pratiques de lecture, en particulier les 15/24 ans, les parents et les lectrices.

Cet impact est encore plus fort chez les lecteurs de livres numériques (36%), les auditeurs de livres audio physiques (38%) ou audio numériques (41%).

Enfin, 21% des lecteurs pensent intensifier leurs pratiques de lecture sur les prochains mois et 69% pensent qu’elles vont rester stables.

 

 

Lire la présentation de Mediamétrie

Voir la video de présentation des résultats

 

 

*****

 

 

À propos du baromètre des usages du livre numérique

Le baromètre des usages du livre numérique, créé en 2012, a pour objectif d'observer les évolutions des usages des lecteurs de livres numériques, audio et imprimés. Cette enquête annuelle de référence pour le secteur du livre est coordonnée par les auteurs et les éditeurs, associés au sein de la Sofia.

Cette édition spéciale sur la période du confinement du printemps 2020 a été menée en ligne par Médiamétrie, entre le 13 et le 20 octobre 2020.

 

 *la prochaine édition du baromètre est programmée en janvier 2021

 

0
0
0
s2sdefault