LOGO SGDL TV
NOUS SUIVRE

Traducteur, lauréat du Grand prix de la traduction de la Société des Gens de Lettres 2018 pour l’ensemble de son oeuvre, Bernard Kreiss s’est éteint le 26 octobre dernier.

Né à Mulhouse en 1938, Bernard Kreiss s’est d’abord essayé au journalisme, puis à la diplomatie, avant de se consacrer pleinement à la traduction littéraire. Son œuvre maintes fois récompensée comprend à la fois la traduction d’auteurs classiques et des plus grands auteurs contemporains allemands et autrichiens. Citons le théâtre d’Ödon von Horvath, Le Village de la lande d’Adalbert Stifter (Jacqueline Chambon, 1993), deux romans de Theodor Fontane, Schach von Wütenow (Actes Sud, 1988) et Quitte (Jacqueline Chambon, 1998), ainsi que Lenz de Georg Büchner (Jacqueline Chambon, 1991), La Montagne volante Christophe Ransmayr (Albin Michel, 2008).

 

Bernard Kreiss a reçu en 1995 le Prix national autrichien pour l’ensemble des œuvres traduites de la littérature autrichienne, en 1997 le Prix Nerval de la Société des Gens de Lettres pour Le Bal de l’Opéra de Josef Haslinger, en 2009 le Prix lémanique de la traduction et en 2014 le prix Romain Rolland de la DVA-Stiftung.

 

Il a créé durant quarante ans une œuvre exigeante et impressionnante, donnant des mots français à des auteurs magistraux de langue allemande, aussi différents que Thomas Bernhard, Sebald et Christoph Ransmay.
Barbara Fontaine, traductrice d’allemand, membre du jury du Grand Prix Société des Gens de Lettres / Ministère de la Culture pour l’œuvre de traduction.

 

La Société des Gens de Lettres salue et rend hommage à cet orfèvre de la traduction littéraire pour qui « Traduire, à mon niveau, c’est écrire ».

 

 



0
0
0
s2sdefault