Missions

La Société des Gens de Lettres a pour vocation la promotion du droit d’auteur et la défense des intérêts des auteurs.

Elle veille ainsi à la préservation du droit moral et des droits patrimoniaux de tous les auteurs de l'écrit (écrivains, essayistes, traducteurs…), que l’écriture soit ou non leur activité première, quel que soit le mode de diffusion de leur œuvre et quelles que soient les sociétés de gestion dont ils peuvent par ailleurs être membres (SOFIA, SACEM, SACD, SCAM…). Elle travaille également à l’amélioration du statut juridique et social de tous les auteurs.

La SGDL est ainsi à l’origine des principales innovations juridiques, sociales ou culturelles qui ont permis la protection des intérêts des auteurs (sécurité sociale, retraite complémentaire, revenus accessoires, droit de prêt en bibliothèque…) et plus récemment l’adaptation du contrat d’édition à l’ère du numérique.

La SGDL représente plus de 6 000 auteurs de l’écrit qui élisent chaque année parmi leurs sociétaires un Comité de 24 membres.

La SGDL est aujourd’hui présente sur tous les grands dossiers qui concernent les œuvres et les droits des auteurs : politique nationale et européenne en faveur du droit d’auteur, modifications législatives du code de la propriété intellectuelle, développement du marché du numérique, avenir du droit d’auteur... Pour ce faire, elle  entretient un dialogue permanent avec les représentants du secteur du livre (éditeurs, librairies, bibliothécaires…) et les pouvoirs publics.

Acteur engagé au sein du Conseil permanent des écrivains (CPE), la SGDL siège également au conseil d’administration des principales institutions du livre (Centre national du livre, SOFIA, CFC, AGESSA, RAAP…) pour y faire entendre la voix des auteurs. Elle est présente dans toutes les organisations nationales et internationales qui travaillent en permanence à la défense des auteurs et à l'unification des systèmes juridiques (CSPLA, EWC…).

La SGDL est une institution privée reconnue d’utilité publique.

La SGDL a vocation à recevoir des dons et des legs grâce auxquels elle peut apporter aux auteurs un soutien individuel (juridique, social ou fiscal), un éventuel soutien judiciaire et doter l’ensemble de ses prix littéraires de printemps et d'automne.

La SGDL propose également un service de dépôt physique ou numérique des œuvres qui en protége et préserve le contenu et constitue une preuve d'antériorité en cas d’utilisation illégale ou de plagiat.
Forte d'une tradition de plus d'un siècle et demi, la SGDL s'attache à la promotion du patrimoine littéraire, à la défense de la langue française et de la liberté de création et poursuit activement les échanges culturels avec les autres pays.

RETOUR